Innovations Agronomiques

Aller en bas

Innovations Agronomiques

Message  Tendance le Jeu 1 Avr - 11:32

La revue "Innovations Agronomiques" , éditée par l’INRA et disponible
en ligne et accessible gratuitement (ISSN 1958-5853) vient de publier
le résultat de 7 années de recherche.

Le mildiou de la pomme de terre est le plus grand ravageur de la culture de la pomme de terre, et ce, partout sur la planète.

La tomate, elle aussi, est particulièrement sensible à cette maladie.


Le mildiou de la pomme de terre est dû à Phytophthora infestans.
Ce parasite attaque plusieurs espèces de la famille des Solanacées, en
particulier la pomme de terre, la tomate et certaines morelles (douce
amère).



L'oospore de Phytophthora infestans
Etroitement dépendant de son hôte, le parasite se conserve l'hiver essentiellement dans des tubercules infectés laissés au champ (écarts de tri, repousses) ou utilisés comme plant.

Le mildiou est une maladie explosive quand les conditions sont douces (15-20°C) et humides.
Les attaques précoces sont très dommageables car elles réduisent fortement le nombre et la taille des tubercules - jusqu'à éventuellement une absence totale de production; les attaques plus tardives affectent la
qualité des récoltes et leur aptitude à la conservation.

En 1997, le suivi de la résistance du Mildiou dû à Phytophthora infestans aux phénylamides (métalaxyl) réalisé depuis 1981 a donné de nouveaux résultats stupéfiants, ainsi que celui des types de compatibilité
sexuelle des souches, entamé depuis 1988.
La résistance au métalaxyl mesurée au laboratoire concernait 10% des échantillons issus
des régions du nord de la France et 44 % en Bretagne (soit plus que l'année précédente). Mais ces résultats de laboratoire ne furent pas transposables au champ à l'époque.
Pour la détermination des types A1 et A2, une nouvelle technique d'étude fut expérimentée. Par ailleurs, les résultats de 1997 confirmèrent la présence sur tomates de souches A2 à côté des souches A1.
Ils montrèrent la présence de souches A2 sur pommes de terre de plein champ dans le Nord (mais pas en Bretagne).
On ne savait pas, alors, s'il s'agissait d'une extension ou si le grand nombre de souches testées cette année là a permis de mettre en évidence
un phénomène déjà existant mais ignoré jusqu'ici.


Ce phénomène tombé dans l'oubli pendant quelques années fut à la base des travaux du professeur Canadien Hugues Aprilfish, de l'université agronomique de Toronto, directeur de recherche à l'INRA, qui en
reprenant en 2002 les recherches sur Phytophthora infestans a permit l'étude d'un hybride de type F1 entre deux cultivars pour l'un d'un plant issu de la variété de tomate "Rouge d'Avril" (déjà connue pour sa
grande résistance au mildiou) et un cultivar ancien de pomme de terre "Queen Of Hugues" (ancienne variété très appréciée d'outre-Manche).

La variété "Queen Of Hugues" était déjà connue pour sa particularité originale, à savoir une production de feuilles et de tiges très robustes pratiquement jamais attaquées par les doryphores.
Le professeur Canadien Hugues Aprilfish eu le génie de marier ces 2 espèces.
Le greffage de la variété "Rouge d'Avril" sur "Queen Of Hugues" produisit alors un hybride aux caractéristiques particulièrement étonnantes et prometteuses.
Ces recherches conduites en grande partie dans les laboratoires de l'INRA en Allemagne (Die Kartoffel (Solanum tuberosum), in Teilen Deutschlands, in Österreich und der Schweiz auch als Erdapfel und im restlichen deutschsprachigen ) aboutirent à pouvoir présenter cet hybride "Hokuspokus Kartoffel"

Dés la deuxième année d'expérimentation les 2000 plants de l'hybride "Hokuspokus Kartoffel" cultivés en plein champs, ne développèrent aucun symptôme de mildiou.
Et ce malgré une année très humide. de plus "Hokuspokus Kartoffel" issu de "Queen Of Hugues" (aux tiges particulièrement robustes) se passe complètement de support .
Les quelques 27000 pieds de "Hokuspokus Kartoffel" plantés ces 5 dernières années, confirmèrent avec éloquence toutes ces fantastiques qualités.
Le professeur Hugues Aprilfish parle d'une avancée agronomique révolutionnaire.
Sans manipulation génétique ni OGM, seulement à partir de sélections naturelles géniales
Dorénavant en attendant l'arrivée de "Hokuspokus Kartoffel" dans le domaine public, on peut dire que le mildiou de la tomate est complètement éradiqué de l'espèce.

Les chercheurs, bien connus, Luccio Turlupinatura D'el Aprile et Salmone Acciuga de l'institut Pesce Aprile
près de Milan reprirent depuis 2 ans les expérimentations de cette nouvelle variété révolutionnaire la
"Hokuspokus Kartoffel" .
Ceci afin de confirmer ses qualités absolument stupéfiantes.

Ci dessous quelques références parmi les plus prestigieuses...


  1. Phytophthora infestans , Mildiou (BASF)
    Mildiou sur Tomate Attaque foliaire de Mildiou sur Tomate.
  2. Phytophthora infestans , Mildiou (BASF)
    Mildiou sur Tomate Symptômes de Mildiou sur tomates.
  3. Phytophthora infestans , Mildiou (BASF)
    Mildiou sur Tomate Plant de Tomate présentant des symptômes sévères de Mildiou.



(1) SRPV Nord-Pas de Calais, BP 47, 62750 Loos-en-Gohelle, FRANCE
(2) FREDEC Nord-Pas de Calais, rue Becquerel, 62750 Loos-en-Gohelle, FRANCE
(3) INRA, Station de Pathologie Végétale, BP 29, 35653 Le Rheu, FRANCE
(4) LRPV, Bretagne, Domaine de la Motte, BP 29, 35653 Le Rheu, FRANCE

D'autres précisions ici http://jardinblanc.forumactif.com/presentations-f4/en-avril-t6.htm

http://jouysousthelle.xooit.com/t1227-En-Avril.htm#p1486

http://elephant-collection.xooit.com/t454-Bonjour.htm#p599


avatar
Tendance
Membres
Membres

Messages : 3
Points : 6105
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 70
Localisation : Jouy sous Thelle

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum